La Nuit des béguines

Aline Kiner

1310, à Paris. Les béguines vivent sous la protection du roi, communauté de femmes, souvent veuves, qui se retirent de l’emprise des hommes pour vivre dans la foi, qui travaillent, et parfois espèrent se remarier. Mais cette communauté parisienne vacille lorsqu’une jeune femme, Maheut la Rousse, se réfugie chez elle. Recherchée, la jeune femme les met en danger dans une époque où le béguinage commence à être mal vu. A l’époque de Marguerite Porete, ces femmes qui se gèrent en autonomie font peur.

Ce roman se place avant et au tout début des Rois Maudits de Druon. On sait donc que le pays va plonger dans le chaos, les templiers sont arrêtés, Marguerite Porete jugée. C’est dans ce contexte de grande instabilité qu’on découvre le béguinage et les femmes qui y sont. La plupart sont veuves et veulent simplement travailler et partager leur vie avec la communauté. Guérisseuse, institutrice, drapière, les métiers sont nombreux et divers autant que ces femmes. Parmi elle, Ysabel qui s’occupe des malades, Ade, une jolie veuve qui ne sait pas si elle veut se remarier ou partir au couvent, et Maheut, mariée de force, qui s’est enfuie de chez elle.

J’ai bien accroché durent toute la première partie du roman, un peu moins la seconde. J’ai trouvé que le texte faisait parfois un peu fouillis, avec des répétitions et des éléments pas assez clairs dans le temps pour en faire la chronologie. J’ai bien apprécié de découvrir cette communauté et la vie à cette époque, l’histoire en elle-même était moins intéressante et prenante que le vantait la 4ème de couv’.

Une lecture un peu en demie-teinte, qui reste agréable, mais qui m’a laissé un peu sur ma faim !

Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, Nouveautés, rentrée littéraire 2017, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La Nuit des béguines

  1. C’est mon coup de cœur de la rentrée littéraire ! Comme quoi , les avis divergent 🙂 Tu me rappelles avec ton article, une saga que je voulais lire il y a quelques années « Les rois maudits ». merci du partage.

    J'aime

  2. Je suis pas trop branchée livres historiques mais c’est vrai que celui-ci me fait bien envie. Après, j’ai pas réussi à accrocher au premier tome des Rois maudits de Druon…

    J'aime

    • alors, même si la période est un peu la même, l’histoire n’a rien à voir et n’est pas raconté du tout de la même manière (aussi un peu moins historique, plus humain), donc ça pourrait peut-être te plaire quand même !

      J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s