Le Sort du Tearling

Erika Johansen

Enfin, le dernier tome de cette trilogie dont j’ai adoré les 1ers tomes.

On retrouve Kelsea en mauvaise posture au début de ce premier tome. Son armée mise en pièce, elle a réussi à négocier une trêve de trois ans, mais a dû accepter de donner les saphirs à la Reine Rouge et de rester en captivité. Mais même sans ses saphirs, Kelsea est connectée au passée et en particulier à Katie qui a vécu à l’époque de Jonhatan Tear, le fils de William Tear. Le royaume est donc aux mains de la Massue qui n’est pas ravi de la situation.

Dans le 1er tome on découvrait Kelsea, érudite mais ignorante de la situation de son pays ; à la fois avec un fort caractère, mais assez peu sûre d’elle et de son corps, notamment. Dans le deuxième tome, elle avait pris de l’assurance et grâce aux saphirs, son pouvoir s’enflamme et elle devient même plus cruelle. Elle aussi connectée à Lily avant la Traversée.

Dans ce dernier tome, Kelsea se sent impuissante, prisonnière et privée de ses saphirs. Mais la sombre chose est elle, au contraire, libérée, et Kelsea sait que seul le passé peut l’aider à surmonter le présent.

L’auteur nous fait encore plus voyager dans ce tome. Dans le 1er on ne suivait que Kelsea, dans le 2ème Kelsea et Lily, mais là on est à la fois avec Kelsea, Katie, la Massue, la Reine Rouge, Aisa, etc. Cela permet de complexifier l’univers sans nous perdre puisque c’est venu petit à petit. L’histoire et la mythologie du Tearling est vraiment bien travaillée et même s’il reste des mystères, tout est cohérent et on a enfin de nombreuses réponses ! De même les personnages sont travaillés, beaucoup moins lisses qu’ils n’y paraissent. Avec la sombre chose, l’auteur arrive même à nous faire frissonner dans quelques bonnes scènes !

Le suspens nous tient en haleine jusqu’à la fin, sans que celle-ci ne soit bâclée. Même si j’aurais aimé avoir plus d’information notamment sur Aisa et la Reine Rouge dans la toute fin ; mais la fin est donc à la fois frustrante, mais totalement satisfaisante, paradoxale, je sais.

Bref, si vous n’avez pas encore lu ce dernier tome, n’hésitez vraiment pas (même si la couverture laisse à désirer et n’est pas du tout en accord avec les deux précédentes) ! Cette trilogie est passionnante et bien menée, elle reprend les codes de la fantasy tout en se réinventant avec une véritable originalité !

Cet article, publié dans Fantasy/SF, Lecture, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le Sort du Tearling

  1. Il faudrait vraiment que je découvre cette trilogie, j’en entends beaucoup de bien !

    J’aime

  2. totorotsukino dit :

    j’ai adoré cette trilogie, alors que je ne suis pas fan de fantasy à la base 🙂

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s