Les Amants polyglottes

Lina Wolff

Ellinor, la bonne trentaine et le caractère bien trempé, n’a jamais eu de chance avec les hommes. Après deux relations un peu particulière, elle s’inscrit sur un site de rencontre et tombe en contact avec Calisto un critique littéraire. Celui-ci, obèse, imprévisible, l’invite chez lui où il la trait plus ou moins comme les prostituées qu’il a l’habitude de ramener. Vexée, blessée, Ellinor va brûler le manuscrit, unique exemplaire, écrit par l’auteur favoris de Calisto avant de finalement décider de rester chez lui.

L’écrivain en question, Max, cherche aussi une âme sœur, fantasmant sur des femmes plus ou moins réelles, arrivant par hasard dans la famille de Lucrezia, aristocrate italienne ruinée.

Le roman se divise en plusieurs parties qui explorent chacune tour à tour un personnage avant de boucler la boucle. Si le vocabulaire et le texte devient plus travaillé au fur et à mesure qu’on change de personnalité, le roman ne m’a à aucun moment fait vibré. Je m’attendais à un texte léger, acide, plutôt drôle, je suis sortie légèrement mal à l’aise et déçue de cette vulgarisation de l’amour et de la psyché humaine. Les personnages ne m’ont pas vraiment plût, même Ellinor qui aurait pu me plaire, mais les relations entre les personnages sont bien tristes. Le seul personnage que j’ai finalement apprécié a été la femme de l’écrivain, qui malgré leur séparation donne son avis avec une franchise rafraîchissante. Certes la venue de la « polyglottie » apporte un petit quelque chose, mais je n’ai vraiment pas accroché à ce roman. Dommage !

Vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ?

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s