Le Poids des secrets, Tome 4 : Wasurenagusa

Aki Shimazaki

Kenji est un jeune divorcé, dont la famille le presse à se remarier. Idée contre laquelle il n’est pas fermé, mais il apprend que son ex-femme a eu un enfant de son second mari. Alors qu’il s’était séparé d’elle pour qu’il puisse engendrer un héritier, il se rend compte que c’est sans doute lui qui est stérile et non l’inverse, et qu’il ne pourra donc jamais avoir d’enfant, une honte qu’on est obligé de taire ! Il rencontre alors Mariko, jeune orpheline qui a en plus eu un enfant hors mariage, mais c’est le coup de foudre. Pourtant la faire accepter par ses parents sera bien compliqué.

Croisé dans les 2 premiers tomes, j’avais regretté qu’on en sache pas plus sur Kenji, ce père et époux modèle qui semblait cacher un lourd secret, une blessure intime. J’ai donc été ravie de pouvoir lire son côté de l’histoire.

Encore une fois, j’ai été séduite par l’écriture, très épurée d’Aki Shimazaki. On a là toute la délicatesse japonaise, avec ce qu’il faut d’intrigue pour nous tenir en haleine et nous faire dévorer ce petit roman d’une traite !

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s