La Vie secrète des écrivains

Guillaume Musso

En 2018, Raphaël un jeune homme qui rêve de devenir écrivain accepte un petit boulot dans une librairie sur l’île où vit son idole, Nathan Fawles, écrivain à succès 20 ans plus tôt, qui a depuis cessé d’écrire. Raphaël est donc bien décidé à lui faire lire son roman, même si l’écrivain a la réputation d’être devenu un ermite ayant horreur de la presse, voir des gens en général.

Eh oui, Guillaume Musso ! Je n’en avais jamais lu (j’en ai écouté en audio-book il y a une dizaine d’années, mais impossible de me souvenir du titre !), j’avoue que ce n’est pas tout à fait mon type de lecture et qu’en plus, en librairie, ça se vend tout seul, pas besoin de le pousser ! mais on m’a dit que depuis le dernier, c’était devenu plus thriller et moins romance, donc ayant reçu le SP, je me suis dit « pourquoi pas ? »

J’avais pour commencer un gros à priori, je ne le cache pas, à cause de la ressemblance du pitch avec La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, de Dicker. Dans les deux, un romancier qui a arrêté d’écrire, un jeune écrivain plein d’admiration et un meurtre. Heureusement la différence est réelle entre les deux intrigues, ça fait un bon point pour Musso. Le côté mise en abîme de l’écrivain qui écrit l’histoire d’un écrivain vu par le regard d’un autre écrivain, est assez sympa, avec des réflexions, des petites explications (ou règlement de compte) sur les éditions, etc. Le seul point qui m’ait vraiment choqué à ce point c’est qu’un libraire en faillite puisse embaucher un employé, au smic, évidemment, mais lui paye en plus les repas et nuits (même s’il est juste hébergé). Ça me paraît un peu gros et pas très réalistes, de même qu’il l’autorise à faire rentrer des livres s’il veut tout liquider, mais bon.

Sur l’intrigue en elle-même… c’est du thriller assez classique, avec des retournements de situations et des rebondissements, mais ce n’est pas non plus un truc de fou. L’écriture est très fluide, on a lu 100 pages bien plus vite qu’on ne le pensait, ça reste agréable, mais ce n’est pas une révélation.

Donc, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, la lecture est tellement fluide que ça fait du bien, on est vite immergé dans le roman, d’un autre côté, ça ne révolutionne pas non plus le genre et en thriller, on peut trouver bien plus novateur !

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Policier/Thriller, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La Vie secrète des écrivains

  1. Hello 🙂
    Si ça se laisse lire et que c’est fluide, pourquoi pas, j’espère juste qu’on ne devine pas facilement ce qu’il va se passer 🙂

    J'aime

  2. J’aime bien lire de temps en temps un Guillaume Musso, c’est souvent un roman assez sympa à lire, très rapide et qui ne nécessite pas de se concentrer ! J’ai lu ses anciens romans, mais celui-ci me tente vachement !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s