Les Indes fourbes

Alain Ayroles et Juanjo Garnido

Alors qu’il est dans un piteux état, Pablo raconte comment il a trouvé l’Eldorado, tant convoitée…

Les Indes fourbes, c’est LA BD de l’année. Attendue par les fans des deux auteurs, le dessinateur de Blacksad et le scénariste de De cape et de crocs nous offrent une bande dessinée picaresque, haute en couleurs et en rebondissements !

Pablo ou Don Pablo, comme il se fait appeler, est un personnage de basse condition. Parti d’Espagne pour gagner le Nouveau Monde, il se voit débarquer plus vite que prévu parce qu’il ne peut pas s’empêcher de tricher. Pour lui, il faudrait devenir riche sans jamais travailler et s’il faut fournir quelques efforts, plutôt mentir, tricher, et tromper son monde plutôt que d’être honnête. Un personnage somme toute attachant !

L’histoire est bien menée, avec plusieurs retournements de situation. Le scénario est impeccable et les dialogues et textes, vraiment bien travaillés, avec de nombreuses références à la littérature ou à l’art. Le dessin est également magnifique, avec des décors, des paysages et des animaux exotiques qui font vraiment voyager !

Pour dire, même moi qui ne suis fan ni de bandes dessinées (j’aime bien, mais ce n’est pas ma spécialité), ni de romans picaresques, j’ai adoré cette histoire, et elle peut être conseillé à tous types de lecteurs !

Cet article, publié dans Bandes Dessinées, Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Indes fourbes

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s