Huit mètres carrés

Hadrien Raccah

Lorsqu’il avait 25 ans, le narrateur rencontre Olivia, une belle jeune femme étrangère qui lui fait tourner la tête. Mais leur histoire, dans 8m² n’est pas faite pour durer, d’autant plus que la belle a déjà un compagnon dans son pays. Pourtant, des années plus tard, il n’a pas réussi à l’oublier.

Dans ce court roman, on entre dans la tête de cet homme qui se remet mal de sa rupture de jeune adulte alors qu’il a depuis femme et enfants. Il décide même de repartir conquérir sa belle Olivia, sans savoir s’il la retrouvera. Et autant vous dire tout de suite, je n’ai pas vraiment compris ce roman. Les parties flash back de sa rencontre et de leur vie à deux (puis les deux voyages où il la retrouve chez elle) ok, mais la suite navigue dans un flou artistique. Je n’ai même pas compris si le dernier voyage était réel ou imaginaire, ni dans quel espace-temps le narrateur se situait. Bref, un grand flou artistique, beaucoup de sentiments d’un homme qui ne m’a pas été particulièrement sympathique.

C’est un court roman et tant mieux pour moi, je n’ai été convaincue à aucun moment, dommage !

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s