L’Appel de la forêt

Jack London

Buck est un chien choyé par ses maîtres, jusqu’à ce qu’il soit enlevé et vendu pour devenir chien de traîneau. De maîtres en maîtres, de compagnons en compagnons, Buck va évoluer au travers de ces nombreuses aventures.

Eh oui, à quasi 30 ans, je n’avais toujours pas lu de Jack London, il fait parti de ses auteurs classiques qui m’ont échappé. Grâce à un livre audio, voilà le tort réparé, d’autant plus qu’on peut apprécier ce roman à n’importe quel âge, même s’il aura peut-être moins d’impact sur moi qu’il aurait pu en avoir 20 ans plus tôt.

Malgré quelques défauts dans le personnage (Buck est quand même toujours le meilleur, plus fort, plus intelligent, plus résistant, etc), l’histoire et les rencontres faites sont intéressantes. Les différents maîtres qu’il peut avoir nous montrent un panel, à la fois de portraits humains, animaux, mais également de lieux et de métiers qui désormais nous dépaysent un peu plus.

En tout cas, c’est un livre agréable à lire, agréable à écouter et qui nous donne envie de nous évader aussi !

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Appel de la forêt

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s