Aux noces de nos petites vertus

Adrien Gygax

(parution 24 août)

Le narrateur part pour un mariage en Macédoine. Il n’a pas particulièrement envie de s’y rendre, mais ses amis l’y poussent. Là-bas, il rencontre Gaïa, une jeune femme séduisante. Même si elle est fiancée, George et le narrateur la séduisent et l’emmènent à Istanbul. Une relation à trois commence, où les deux hommes passent la nuit avec Gaïa chacun leur tour, tout en profitant de l’ambiance d’Istanbul.

Deuxième roman de la rentrée littéraire, deuxième chez Cherche Midi. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, la relation à trois aurait pu être celle d’une femme hésitant entre deux hommes, mais elle devient physique très rapidement. Certes, je spoile un peu, mais je le signale pour les personnes qui comme moi auraient à le conseiller (ou déconseiller). En effet, je n’ai pas vraiment adhéré à ce roman, même si la couverture me plaisait beaucoup. Le personnage ne m’a pas emballé et il passe la moitié de son temps à boire ou fumer de la drogue, ce qui déforme sa vision sur le monde qui l’entoure, j’avais presque l’impression d’être bourrée aussi. L’histoire m’a malgré tout surpris dans la toute fin et si elle se lit facilement (le roman est court), elle ne m’a pas transporté. Je pense que j’ai été déçue dans mes attentes, parce que l’histoire aurait pu être intéressante et ces vacances à Istanbul auraient pu totalement me transporter. ça n’a pas été le cas, dommage…

Publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, rentrée littéraire 2017 | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Petites Reines

Jimmy Levy

(parution 24 août)

1er roman de la rentrée littéraire de 2017. Mais plutôt… surprenant… on va dire ça comme ça.

Petites reines c’est l’histoire de deux femmes qu’à priori rien ne rapproche. Anoua est une jeune fille qui vit dans une tribu. Petite reine, le chef du clan attend qu’elle soit pubère avant d’en faire sa femme, un destin qu’elle refuse totalement, d’autant plus que dans ce clan, les violences faites aux femmes en particulier à la petite reine sont nombreuses et atroces.

En Amérique, une vielle femme très riche se débat avec ses souvenirs. Ce qu’elle aimerait, c’est se faire inoculer Alzheimer pour enfin oublier et passer une vieillesse plus tranquille.

Les deux voix s’alternent dans des chapitres très brefs et si l’histoire a du mal à avancer dans le début du roman, il y a une vraie réflexion à travers la vie de ces femmes.

Mais attention ! Je préfère prévenir tout de suite : ce roman est extrêmement violent. Les trois premières pages commencent par une scène horrible d’accouchement, viol et meurtre; le langage est cru, et le sexe omniprésent dans tous les chapitres (en tout cas ceux concernant Anoua). C’est donc un roman dur, choquant, à ne surtout pas mettre entre toutes les mains. Je l’ai lu par curiosité, sans savoir réellement à quoi m’attendre, mais ce n’est certainement pas un livre que je conseillerais. Si vous êtes malgré tout curieux, lisez les 3eres pages et faîtes-vous ensuite votre propre opinion, ça sera le plus simple, je pense !

Publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, rentrée littéraire 2017 | Tagué , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Le Miroir d’ambre

La Croisée des Mondes tome 3

Philip Pullman

On reprend l’histoire au moment où Will et Lyra sont séparés. Lyra est retenue par sa mère, tenue endormie tandis que Mme Coulter est menacée par plusieurs puissances. Quant à Will, en compagnie de Baruch et Balthamos, deux anges, ce sont de nombreuses difficultés qui le séparent de la jeune fille qu’il veut arracher aux griffes de sa mère. Mais le temps presse, Lord Asriel a commencé la guerre contre l’Autorité.

Ce tome est sans doute le plus dense des trois, il renferme de nombreuses aventures, qu’il s’agisse de sauver Lyra, de la rencontre du Dr Malone avec les Mulefas, du royaume des morts ou de la guerre de Lord Asriel.

J’ai mis pas mal de temps à finir ce roman, non pas qu’il me plaisait moins que les autres, mais étant en vacances, j’ai été souvent interrompue. Du coup, j’ai moins une impression de fluidité et je me suis rendue compte qu’une partie de mes souvenirs du livre avaient disparu, notamment, je ne me souvenais pas que le rapport à la religion était aussi présent dans la trilogie. En revanche, d’autres scènes étaient restées gravées dans ma mémoire.

Dans ce tome, il y a beaucoup de résolutions d’intrigues, mais également de nouveaux arcs narratifs qui se créent. On sent que les personnages principaux grandissent (c’est d’ailleurs l’un des thèmes du roman), la transition est subtile et vraiment bien menée.

Les mulefas peuvent ne paraître pas forcément utiles au déroulement de l’histoire, mais en revanche, on ne peut qu’être impressionné par l’imagination de l’auteur et la manière dont il imbrique des mondes dans d’autres, plus originaux ou plus proches du nôtre, selon les moments.

Donc pour conclure, c’est une trilogie qui m’avait vraiment marqué il y a 15 ans et qui m’a touché autant cette fois-ci. Si vous ne l’avez pas encore lu, faîtes-le !

Publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Whish-List

Voilà la liste de tous les livres que j’aimerais ! oui, ça en fait pas mal, je sais ^^

N’hésitez pas à me contacter si vous en avez que vous ne voulez plus chez vous !

 Les Petites Reines, Beauvais

 Le Magisterium, tome 2 et 3, Black and Clarke

 Le manoir, tome 1 saison 1, E Brisou-Pellen

 La Horde du Contrevent, Damasio

 Sur les terres d’Horus, I Dethan, BD, tome 4, 5, 7 et 8

 Les Loups de Sherwood, Digard

 Phobos, tome 1, 2, et 3, Dixen

 Le Jardin des Brumes du soir, Eng

 Nous irons tous au paradis, Flagg

 Lady Helen, Goodman

 Nos Etoiles contraires, J Green

 L’Esclave islandaise, Johanesdottir

 La Reine du Tearling, tome 1 et 2, Erika Johansen

 Quelqu’un pour qui trembler, Legardinier

 NIL, tome 1, 2 et 3, Matson

 M pour Mabel, Mcdonald

 Les Derniers jours de Rabit Hayes, Anna McPartlin

 Déracinée, Novik

 La tristesse des éléphants, Jodi Picoult

 Amours, Leonor de Recondo

 Les Royaumes de Feu (tous les tomes), Suitherland

 L’Insouciance, Tuil

 

Publié dans Wish-List, Zone de Troc | Tagué | 2 commentaires

A échanger

Voilà la première fournée de livres que je suis prête à vous échanger !

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations !

 Devenir soi, Jacques Attali, Très bon état

 La Moustache, Carrère, Très bon état, 2 exemplaires

 Le Fantasme numéro un des femmes, Dardill, Bon état

 Les Boxeurs finissent mal… en général, L Froissart. Etat comme neuf

 L’Enfant sur la branche, poésie, Guilbaud. Etat comme neuf

 L’Oracle de Margyle, Deborah Hale, Très bon état

 La Place, Annie Ernaux, Bon état

 Ecorchée, Adèle Hartley, Très bon état

 Rêves de garçons, Kasischke, Très bon état

 Les Légendes de l’ombre, Susan Krinard, Très bon état

 Le Mec de la tombe d’à côté, Mazetti, Etat comme neuf

 Chamane, tome 1, C.E Murphy, Très bon état

 La Physique des catastrophes, Pessl, Bon état

 La Vraie Parisienne, Plantagenet, Etat comme neuf

 Voyage de noces avec ma mère, Sels, Etat comme neuf

 

***********************

 Deathnote, volume 3. Etat comme neuf

**********************

 Open secrets, Alice Munro, livre en version anglaise, Bon état

 

 

Publié dans A échanger, Zone de Troc | Tagué , | 2 commentaires

Zone de Troc

Bonjour !

Je viens de déménager et maintenant que je ne compte plus bouger d’ici avant un moment, j’ai bien envie de compléter ma bibliothèque !

Je vais donc faire deux listes, les livres que j’aimerais, et ceux que j’ai, que je suis prête à échanger !

(d’ailleurs, pour ceux et celles qui sont sur Lyon et les environs, on pourra faire des échanges de la main à la main, ça sera plus simple que la poste !)

Donc si vous voyez des choses qui vous intéressent (ou m’intéressent !) n’hésitez pas à me contacter !

à bientôt !

Publié dans Zone de Troc | Tagué | 6 commentaires

Des petites nouvelles

Bonjour à tous et à toutes,

en vacances ou encore au travail

sous le soleil ou sous la clim’ (j’espère pour vous !)

Ce petit article pour vous dire que jusqu’au 15 août, je vais sûrement moins publier d’articles. En effet, je viens de déménager, la maison est en carton, je n’ai quasi pas d’accès internet (le portable de mon compagnon qui fait modem quand il ne bosse pas) et de toute manière, je n’ai pas vraiment le temps de lire ! En tout cas pas autant que d’habitude, c’est clair.

Donc je vais y aller tranquille, à partir du 15 août commenceront les publications des livres de la rentrée littéraire que j’ai déjà finis, donc ça se ré-enchaînera tout doucement !

Je reste malgré tout dispo pour papoter et dans la mesure du possible, lire vos articles (il faut que je rattrape mon retard !)

à bientôt !

Publié dans Ma vie de (presque) ancienne étudiante et de (bientôt) nouvelle jeune active, Présentation | Tagué , | 4 commentaires

La tour des Anges

A la croisée des mondes, tome 2

Philip Pullman

Will vit dans notre monde avec sa mère. Son père a disparu dans le nord alors qu’il avait à peine un an, mais depuis quelques temps des gens cherchent des informations qu’il aurait pu laisser. Alors que sa maison est fouillée, Will pousse un homme dans les escaliers, apeuré par le crime qu’il vient de commettre, la réaction des autorités et le danger dans lequel il met sa mère en danger, il fuit. Par hasard, il trouve une espère de fenêtre qui mène vers un autre monde, peuplé seulement d’enfant. C’est là qu’il rencontre Lyra qui a elle aussi quitté son monde.

Ce deuxième tome peut surprendre pour deux raisons. Premièrement, alors que le tome précédent finissait abruptement, on ne continue pas directement l’histoire avec Lyra, mais on fait la connaissance de Will. De plus, en parallèle de leurs aventures, on suit les pérégrinations de Serafina, la sorcière, et de Lee qui est en quête de Grumann.

Personnellement, ce n’est pas quelque chose qui m’a dérangé, j’ai trouvé de l’intérêt peut importe le personnage qu’on suivait. Will est donc un nouveau personnage, avec un daemon « à l’intérieur » puisqu’il n’est pas visible. Il est courageux, prêt à tout pour sa mère, pour retrouver son père, mais bientôt il devra affronter un destin plus grand qu’il ne le pensait. Lyra est un peu plus en retrait dans ce tome. Elle nous manque un peu, autant dans sa relation avec Pantalaimon, que ses capacités à utiliser l’aléthiomètre qui sont moins mises en avant. Serafina reste un personnage à la fois mystérieux et séduisant. J’ai une tendresse particulière pour Lee et sa relation avec son daemon Hester que je trouve très touchante. Je ne me souvenais plus qu’il avait autant de place dans ce second tome, mais certains passages (comme la fin du tome 2) étaient restés très frais dans ma mémoire.  Les autres personnages sont moins présents, mais on sent que ce tome va faire une transition vers le 3ème tome.

Le suspens est donc au rendez-vous, on en apprend plus sur la Poussière, sur les différents mondes et sur ce que cherchent respectivement Lord Asriel et Mme Coulter. D’un point de vue personnel, je n’ai pas du tout été déçue par ce tome qui annonce moult rebondissements pour la suite. L’écriture est toujours aussi magique, les personnages attachants, c’est donc avec encore beaucoup de plaisir que je vais me plonger dans le tome 3 !

Publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Frat’Hello

tome 1 : La Communauté de la Demeure

François Garagnon et Frère Daniel-Marie

Une nuit, Jean, 18 ans, fait un rêve, qui lui dit de partir en quête d’un trésor. Il va demander conseil à son ami Tancrède, et alors qu’il rentre chez lui, il est pris au milieu du braquage d’une bijouterie, un homme est tué à sa place, il arrive à s’enfuir, non sans emporter une montre d’une valeur inestimable. Trouvé par Marie, sage-femme, il est emmené à l’hôpital, mais il doit donc s’enfuir. Ses pérégrinations un peu hasardeuse l’emmèneront jusqu’à la Demeure, un lieu de vie et de réflexion, tenue par des frères franciscains.

Ce 1er tome fait partie d’une trilogie dont je ne lirais pas les deux autres tomes d’affilé, c’est un texte assez dense (et un gros gros pavé !)

J’avoue être assez partagée avec ce roman. Le côté romanesque, et plus particulièrement thriller, est assez maladroit je trouve. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas hyper vraisemblables. Ne serait-ce qu’à 18 ans, il ne parle pas une seule fois de sa famille, de ses études et qu’il s’enfuit dans un autre pays sans leur accorder la moindre pensée (personne ne se fait du soucis pour lui ?).

Le côté spirituelle est assez intéressant car assez éclectique. Si on parle de religion, ce n’est pas le seul moyen d’atteindre son véritable moi, il y a une grande part de réflexions, de méditation, de poésie et de jeux avec les mots et leurs sens qui peuvent aider dans cette quête. L’écriture de Garagnon est assez reconnaissable de ce côté-là, assez dense également, il y a donc certains passages où on a plus l’impression de lire le fil des pensées de l’auteur, en vrac et parfois collées les unes aux autres qu’un vrai roman.

Quant à la fin avec la venue de la Société du Styx, j’ai trouvé que ce n’était on ne peut plus cliché. Non seulement le gars est barbu, tatoué, percé de partout, boucle d’oreilles, roux, avec un kilt et j’en passe; mais lorsque les « gentils » parlent de lui ils critiquent le fait qu’il ait des yeux vairons, une des rares choses dont il n’est pas responsable ! pas hyper sympa pour des gens qui prônent la fraternité.

Bref, la trilogie reste quand même agréable à lire une fois qu’on a passé les balbutiements du thriller, il y a de nombreuses choses intéressantes à retenir, à relire si on est un peu intéressé par la spiritualité, par le fait de se trouver soi-même et d’avancer mieux dans la vie !

Publié dans Lecture, Policier/Thriller | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Les Doldrums

Nicholas Gannon

Archer Helmsley vit avec ses parents dans la maison de ses grands-parents, explorateurs célèbres qui l’ont rempli d’une multitude de choses étranges et fascinantes. Mais un jour, Archer apprend que ses grands-parents ont disparu sur un iceberg et sont donc présumés morts. Après deux ans d’intenses réflexions avec son ami Oliver, l’arrivée d’Adelaïde une française, ancienne petit rat de l’Opéra qui a perdu une jambe (un crocodile, d’après elle), et celle, moins réjouissante, de Madame Murkley, la nouvelle professeur; Archer décide de partir en Antarctique retrouver ses grands-parents.

J’ai été tout de suite séduite par la couverture et les illustrations qui ornent le roman (parfois même en grandes doubles pages), d’autant plus qu’il s’agit de dessins de l’auteur. L’univers se met donc en place très facilement. L’histoire est originale, encore plus la manière dont elle est racontée. Les personnages sont attachants et les trois héros ont des idées farfelues et drôlatiques qui raviront les lecteurs.

Les enfants pourront donc facilement entrer dans cet univers et l’histoire devrait plaire autant aux garçons qu’aux filles. Quant aux adultes, si vous souhaitez refaire un petit tour en enfance, avec poésie, humour et malice, bienvenue à bord !

Publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire