Le 18 Juin 2016 : histoire avec une lettre à mettre le plus souvent possible : T

tourenruinesurlacoteitalienne

Encore une fois la lettre choisie pose problème : faut-il compter les T sonores, les muets aussi et qu’en est-il de ceux qui font [ss] ?

Et encore une fois, tout va se jouer sur les synonymes ! Tous les coups sont permis !

Recette (et hop, déjà deux T !) :

Prenez/Take (parce qu’en anglais y’a un T) un personnage, que dis-je, un protagoniste. Homme, femme… voyons. Pourquoi pas un tonton ? Tonton Théophile. Il a un tatouage de tortue stylisée autour du tibia, une barbe de trois jours, des lunettes de soleil et un gamin qui n’est pas le sien accroché à son bras.

Un lieu : une tour de garde en ruine plantée sur le contrefort d’une montagne. Dernier vestige d’une époque révolue, elle est encore éclairée à la torche les nuits de Saint Jean, recréant la chaîne de lumières d’alarmes qui prévenait de l’avancée des ennemis.

Un temps : notre époque.

Mauvais temps, tonnerre, tambours de fête et tintinnabule des grelots de cheville. Il fait lourd, étouffant, l’effort pour monter les escaliers de pierre lissées par les intempéries n’est récompensé que par la vue époustouflante sur le terrain occupé par les festivaliers.

Situation initiale :à réfléchir, peut-être demain pour la suite de « l’histoire » !

Le 19 Juin : Fête des pères

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le 18 Juin 2016 : histoire avec une lettre à mettre le plus souvent possible : T

  1. Herb'au logis dit :

    alors moi, cette fois, j’en suis restée aux T écrits, quelle que soit leur prononciation. Dans ton test, tu en as même oublié quelques uns! et promis, je ne l’avais pas lu avant, le choix des personnage est tout à fait fortuit !

    « TorTue, pourquoi Te Tais-Tu, TorTue, Tu es TêTue » Telle esT la peTiTe phrase du débuT d’un chanT d’Anne SylvesTre. Il n’esT pas de moi, c’esT un TorT, eT le TorT Tue, comme on diT ! ET Toi, TonTon ToTor, Toi aussi, Tu as TorT de resTer dans ses paTTes à faire le piTre. ET Tu Tousses Toujours…T’enTends-Tu ? CommenT ? Ta Tisane ne T’a-T-elle pas ôTé Ta Toux ? Je Te l’avais pourTanT faiTe avec TouTe mon aTTenTion.
    TouT ça, Tout ça… ce n’esT pas le TouT. ChuT, TouT ce TinTamarre me Tracasse, me TourmenTe, eT il auraiT fallu que je Trouve une chuTe à ceTTe hisToire Tordue. ChuTer, c’esT TellemenT facile pour une peTiTe GouTTe de pluie, mais poinT de gouTTe dans mon hisToire, eT le buT n’esT pas de parTir Tous azimuT. PourTant, une TorTue qui TroTinne TouT en s’obsTinanT à resTer mueTTe, eT un TonTon Totor Tousseur, cela auraiT pu êTre TouT à faiT TrépidanT.

    J'aime

  2. Pas vraiment le moral donc pas du tout d’inspiration, donc une participation minimaliste, mais je suis là et tâche de me motiver
    http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/2016/06/defi-365-jours-decriture-170.html

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s