Les jours sucrés

1540-1

Loïc Clément et Anne Montel

Eglantine a 28 ans et graphiste. Elle apprend un jour que son père qu’elle n’a pas revu depuis 20 ans vient de mourir et lui a légué sa boulangerie, au fin fond de la Bretagne. Elle y va pour signer les papiers et vendre la maison, mais va retrouver un ancien ami d’enfance devenu instituteur et sa vieille tante, devenue muette.

Petit à petit elle va se rendre compte qu’il s’agit là d’une occasion unique pour laisser tomber la vie parisienne et réaliser son rêve !

Une jolie histoire avec de beaux dessins, très tendre, assez drôle aussi (notamment avec la tante et les chats).

Une BD à découvrir !

jourssucrés1

jourssucrés2

Publicités
Cet article, publié dans Bandes Dessinées, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s