Le Dernier Hyver

Fabrice Papillon

En 415 après JC, à Alexandrie, Hypatie une immense philosophe et mathématicienne se sait menacée. Malheureusement, des chrétiens se ruent sur elle et la tuent avant de la démembrer et de la brûler. Mais ses écrits sont préservés et transmis à travers le temps par de grands scientifiques et des femmes d’exceptions.

De nos jours, Marie commence son premier jour de stage dans la police. Et ça démarre fort avec le corps d’une jeune femme retrouvé démembré, brûlé, et ayant subi des sévices dignes de l’Inquisition.

Ce gros pavé m’a tout de suite attiré par sa couverture et je ne regrette absolument pas ma lecture. En plus, j’ai la chance de pouvoir le garder dans ma bibliothèque grâce la masse critique de Babelio et aux éditions Belfond, merci !

Ce roman, c’est à la fois du polars et du roman historique, avec une bonne dose de sciences et d’ésotérisme. Les termes sont précis et la vulgarisation scientifique nous permet à la fois de comprendre ce qui est technique sans qu’on ait l’impression d’être pris pour des idiots. J’ai beaucoup aimé le fait que de nombreux thèmes soient amenés, en partant des idées des philosophes de l’Antiquité jusqu’au monde moderne. De plus, je pense que ce roman arrive vraiment au bon moment, puisqu’on parle énormément de féminisme et de la place de la femme dans la société, un sujet abordés de différente façon tout au long du roman.

Quant à la fin, je l’ai trouvé un tout petit peu rapide, j’aurais aimé que l’auteur réponde à certaines questions que je me suis posée et qu’il y ait un peu plus de détail, mais j’ai également conscience que cela aurait alourdi le récit.

J’ai dévoré ce roman avec vraiment un grand plaisir, l’intrigue policière nous tient en haleine, le parcours historiques nous informe et nous intrigue, l’ésotérisme est un sujet intéressant et bien traité, comme la science, les recherches sur la génétique ou le troisième sexe.

Bref, j’ai vraiment eu du mal à lâcher mon roman et j’ai vraiment envie de vous le conseiller, c’est un roman beaucoup plus complexe et profond que d’autres qui se veulent polar ésotériques. Une véritable réussite !

Cet article, publié dans Babelio, Lecture, Policier/Thriller, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le Dernier Hyver

  1. Le résumé m’a intrigué et ton avis me donne vraiment envie de me le procurer. Aimant beaucoup les thrillers et polars bien développés, je pense que je peux bien apprécié celui-ci.

    J’aime

  2. Lullaby dit :

    Je ne suis pas très thriller, mais la mention « historique » et « Hypathie » ont titillé ma curiosité ! J’y jetterai un oeil quand je pourrai ! 🙂

    J’aime

  3. Ping : Bilan 2017 | Girl kissed by fire

  4. Herb'au logis dit :

    j’ai vraiment aimé. La façon dont le puzzle se construit, le côté scientifico-historique, le versant féministe (quoique…un peu poussé, non?!), bref, ça se lit d’une traite. La toute fin? j’aurai peut-être pu m’en passer, elle n’apporte pas grand chose de plus, je trouve.

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s