La Symbiose des âmes

La Symbiose des âmes, de Rhaeny

nouvelle fantasy

090515134019_44

Alors que je rampais parmi les buissons sur une colline afin d’observer en contre-bas les cerfs dans la prairie, je sentis un frisson glacial me parcourir l’échine du dos. Quelque chose se tenait derrière moi. Quelque chose de menaçant. Je pivotais avec lenteur la tête lorsque j’aperçus en hauteur, sur un rocher, un grand loup noir qui me fixait de ses yeux perçants. Je retins mon souffle tout en détournant mon regard. Et, fermant les yeux, je me mis à prier. Mes membres tremblaient comme une feuille sous le vent. J’attendis. Rien ne se produisit. Je rouvris les yeux et scruta le rocher mais le loup noir avait disparu. Une vague de soulagement me submergea cependant que je me retournais pour m’assoir.

Le loup se tenait juste là. Devant moi. Quelques pas nous séparaient seulement. Je retins un hurlement lorsque, sans que je pus m’expliquer pourquoi, mon regard plongea irrémédiablement dans les yeux de l’animal. Ma peur disparut tout aussitôt. Le loup ne me voulait aucun mal. Ses yeux, plein de malice, d’un vert puissant telles des émeraudes étincelaient de mille feux. Son pelage d’un noir d’ébène, reluisant sous les lueurs de l’aube, recouvrait un corps puissant. Une bête resplendissante et fascinante en tout point. Un loup noir. Un loup de la nuit. Il s’assit et pencha la tête comme pour m’examiner, à la fois satisfait et mystérieux.

C’est alors que j’entendis sa voix. Il ne s’agissait pas de mots au sens réel mais un flot de sensations et d’émotions multiples m’engloutit. C’était comme un coup qui me frappait violemment, non pas pour m’assommer mais pour me réveiller. Je comprenais tout. J’avais été aveugle depuis toujours. La réalité me transperçait de toute part de ses lames aiguisées afin de me refaçonner. Un nouvel être était né. L’humain que j’étais n’était plus. Je compris que je devais partir, abandonnant Maman. Cela me brisait le cœur de la laisser seule, de réaliser que jamais elle ne saura ce que je suis devenu. Mais je ne pouvais pas lutter. J’avais entendu l’appel de mon Double. 

Voilà un extrait d’une nouvelle. Je n’ai pas lu la nouvelle en entier, je découvre l’extrait en même temps que vous, alors je ne peux faire qu’une brève critique. Je trouve que le style est bien et se lit facilement. Apparemment, nous avons ici l’élément déclencheur et l’effet est bien amené, donne envie de lire la suite !

Cet article, publié dans Ecriture, Extrait des romans de mes ami(e)s (vous !), est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Symbiose des âmes

  1. Rhaeny dit :

    Merci de l’avoir postée 😉

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s