Les Dames blanches

damesblanches-bordage

Pierre Bordage

Ça faisait un moment que le dernier roman de Pierre Bordage me faisait de l’œil, surtout après avoir autant apprécié les Guerriers du Silence.

Dans ce roman, un étrange phénomène envahit la France, puis le monde entier. Un jour, Elodie se réveille et son fils de trois ans lui montre par la fenêtre une étrange bulle blanche, énorme, qui est apparu durant la nuit. L’enfant se sauve et court rejoindre la bulle, dans laquelle il disparaît.

Tout le monde prend Elodie pour une folle, mais bientôt d’autres bulles apparaissent et d’autres enfants, âgés de 2 à 4 ans disparaissent à l’intérieur. L’armée tente alors d’ouvrir ces dames blanches, mais rien n’y fait.

Les dames blanches se multiplient et quelqu’un a un jour une idée, envoyer des enfants kamikazes pour faire exploser les bulles de l’intérieur. Les bulles se réduisent un peu, mais ne disparaissent pas complètement. Les autorités décident alors de mettre en place la loi Isaac, chaque famille doit alors fournir un enfant qui explosera dans les dames blanches, les pedokazes.

On suit plusieurs familles dans ce drame qui se déroule sur une cinquantaine d’années, Elodie dont le fils est le premier à avoir disparu et qui n’a jamais pu aimer le second fils qu’elle a eut bien plus tard. Camille, journaliste, qui a eut deux enfants, dont l’un a également disparu, et sa fille Catel, qui a à son tour trois enfants, dont l’un destiné à mourir dans les dames blanches.

Les personnages se croisent et leurs destinées toutes entières tournent autour des dames blanches, qui volent les enfants, rendent les hommes pires et détruisent toute technologie.

Malgré un tout petit défaut (j’aurais bien aimé au début de chaque chapitre en quelle année ça se passe, afin de voir l’évolution plus concrètement car il y a de sacrés ellipses), on est totalement absorbé dans le roman et on souhaite en connaître le dénouement. L’écriture est très agréable et on se demande également comment on pourrait réagir dans cette situation. Pierre Bordage a en effet réussi à décrire des personnages et des situations très réalistes malgré un postulat de départ dont on espère qu’il nous épargnera!

Un vrai coup de cœur, que je vous conseille vivement !

Vous l’avez déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités
Cet article, publié dans Fantasy/SF, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Les Dames blanches

  1. Dareel dit :

    Je n’ai jamais lu cet auteur mais ce roman et ton avis donnent définitivement envie de le découvrir !

    Tu penses que c’est possible de commencer par ce livre ?

    J'aime

  2. LadyButterfly dit :

    Toujours agréable de lire Bordage …

    J'aime

  3. Ping : Etat des lieux de ma PAL, fin novembre 2015 | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s