Oniria, Tome 1 : Le Royaume des rêves

logo_267308

B. E. Parry

Je ne connaissais pas du tout cette saga avant de la voir dans ma librairie et je me suis dit qu’il fallait que je sache de quoi ça parlait. En plus, les couvertures en 3D sont plutôt sympas et attirent bien le regard !

Eliott vit avec son père, sa belle-mère (sa mère est morte lorsqu’il était petit), ses deux demies-sœurs (des jumelles), et sa grand-mère. Mais son père tombe dans une espèce de coma, et au bout de six mois les médecins conseillent de le laisser s’éteindre.

C’est alors que la grand-mère d’Eliott lui annonce qu’il peut sauver son père. En effet, il existe une contrée à laquelle on ne peut accéder qu’en dormant, Oniria, le domaine des rêves. L’esprit de son père y est certainement prisonnier, et c’est à lui de le sauver.

Mais une fois dans ce monde si particulier, rien ne se passe comme prévu ! Le jeune garçon va rencontrer des créatures étranges, parfois dangereuses et des coutumes locales bien différentes du monde réel !

Ce roman me fait penser à plusieurs sagas jeunesse : Narnia (avec le côté « monde merveilleux accessible depuis le réel »), la Quête d’Ewilan (la création d’objets par l’imagination), ou encore l’Histoire sans fin. L’écriture est fluide et agréable. Les personnages sont parfois un peu caricaturaux, mais le monde qu’on nous présente est sympathique.

Un petit roman plutôt efficace, à partir de 11 ans, je dirais ; simple, mais avec une complexité dans la narration intéressante et une trame bien tissée !

Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Oniria, Tome 1 : Le Royaume des rêves

  1. Herb'au logis dit :

    dommage que je n’ai plus onze ans…

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s