9 Février 2016 : Inventer un animal fantastique

La dernière fois, je vous ai parlé de l’Helamprevan, petite créature insectivore, mignonne avec ses quatre oreilles et très affectueuse. Comme c’était déjà une créature fantastique, je manque un peu d’inspiration pour en inventer une nouvelle. Par contre, si vous manquez aussi d’inspiration, voilà un site qui pourra vous amuser 5 minutes et créer une créature étrange !

Voilà la mienne !

fantasy

Et pour faire quand même quelques vraies lignes d’écriture :

Eilantha et Llewhelyss recevaient des ambassades dans la salle du trône. Un homme leur annonça qu’il avait réussi à capturer un monstre incroyable. Il avait dû le tuer, mais l’avait fait empailler pour leur ramener.

La créature était de la taille d’un loup, avec des pattes fines et élancées, qui semblaient pouvoir courir aussi vite que celles d’un faon. Son dos était tacheté, un peu comme la fourrure d’un lynx. Une longue queue de serpent, dans les tons fauves, prolongeait sa colonne vertébrale, lui donnait un air menaçant. Sa tête était la plus étrange, avec un bec pointu et des yeux de chaque côté du crâne, elle semblait être celle d’un oiseau. Pourtant, le couple royal ne connaissait aucun oiseau qui puisse être aussi gros.

L’assemblage était très réussi, mais devait certainement être un faux. La créature ne pouvait pas être réelle. Et pourtant… le doute était là.

Sujet du 10 Février : Docteur

Publicités
Cet article, publié dans Défi 365 jours d'écriture, Ecriture, Travail d'écriture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 9 Février 2016 : Inventer un animal fantastique

  1. Herb'au logis dit :

    sympa le site ! mais ils m’ont piqué mon idée, en première page, on voit un animal qui ressemble furieusement au mien !

    Alizée a passé la journée d’hier à écouter des légendes, racontées par le sorcier, peuplées d’êtres fantastiques aux exploits extraordinaires.
    En rentrant chez elle, elle a continué à y penser et s’est endormie avec des images plein la tête.
    Elle rêve…Elle se promène avec son ami le zèbre. Elle est sur son dos, mais…? Il lui semble bizarre. Elle met un certain temps à comprendre : son beau pelage rayé est beaucoup plus doux que d’habitude, on dirait celui du petit chaton noir qu’elle vient d’adopter. Mais oui, c’est bien ça. D’ailleurs il n’a pas non plus sa tête de zèbre, mais une tête de chat avec de belles moustaches fines. Il a pourtant gardé ses grandes oreilles pour écouter d’où vient le vent, et aussi ce que lui raconte Alizée !
    Ils galopent ensemble, les pattes du zèbre, puissantes, l’emportent au loin, sans bruit car l’animal n’a pas de sabots mais des coussinets, tout doux. Alizée a l’impression de voler tant la course est légère.
    Lorsqu’ils finissent par s’arrêter, le chèbre se couche en rond, le museau sur les pattes, et se met à ronronner…

    Aimé par 1 personne

  2. Tu disais manquer d’inspiration mais apparemment l’image t’as débloquée !
    Voilà pour moi :
    https://lafabriqueasourires.wordpress.com/2016/02/09/365-jours-decriture-40-inventer-un-animal-fantastique/

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s