Mon Autopsie

Jean-Louis Fournier

Fournier s’imagine mort. Ayant donné son corps à la science, il attend d’être disséquer. Mais autant que son corps qui ne ressent plus rien, c’est sa vie, son être qu’il dissèque sur la table.

Petit livre vite lu, au chapitre court, l’auteur revient sur des moments de sa vie, heureux ou non, avec humour et légèreté. L’âme réfléchit au passé tandis qu’Egoïne (surnom donné à l’étudiante en médecine, dont le nom signifie en fait une « scie à main en acier garnie de dents triangulaires affûtées » ) découpe le corps, l’étudie, le détache de tout; mais vit également sa vie de jeune femme.

Peut-être ne suis-je pas très réceptive à son humour, j’ai passé un bon moment en lisant ce livre pendant ma pause, mais sans plus non plus, ce n’est pas un livre qui restera en mémoire ! Vous l’avez lu ? vous avez aimé ?

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, rentrée littéraire 2017, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mon Autopsie

  1. Moi j’ai bien aimé. Tu avais lu d’autres livres de lui ? 🙂

    J'aime

  2. Sev dit :

    Ca m’a l’air assez nombriliste, non?

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s