Rêves oubliés

Léonor de Récondo

En 1936, Aïta a dû s’enfuir pour retrouver sa femme et ses enfants qu’il avait laissé à Irun. Mais ils ont de toute évidence quitté les lieux de façon précipité. Il arrive finalement à les retrouver à Hendaye, chez une amie. Alors que la guerre avance à grands pas, ils n’imaginent pas encore les effets qu’elle aura sur leur vie, mais l’essentiel c’est pour eux de rester ensemble envers et contre tout.

J’avais été séduite par Amours, que j’avais lu il y a quelques temps. J’ai donc eu envie de retrouver l’écriture de Lénor de Récondo. Et j’ai en effet pris plaisir à lire cette histoire de famille, où on suit à la fois l’histoire du père, qui va devoir travailler dans une usine d’armement ; la mère qui couche ses pensées sur papier ; les trois enfants qui grandissent durant cette période troublée et les oncles engagés et mystérieux. Le sujet est vraiment intéressant, à la fois la façon dont la guerre touche les différents personnages et ce qu’ils cherchent à faire pour traverser ces épreuves. Malgré certaines épreuves, la famille est relativement épargnée par la guerre, la part psychologique est donc importante dans ce roman.

Néanmoins, il n’y a pas une grande intrigue, à part regarder passer le temps et la guerre, et la fin m’a parut un peu décalée par rapport au reste, il n’y a pas vraiment de lien direct avec le reste du récit, à part qu’elle permet d’y mettre un point final.

J’ai donc bien aimé la façon dont la guerre était vécue par la famille, racontée par l’auteur, mais je n’ai pas eu de coup de cœur comme j’avais pu en avoir pour Amours.

Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rêves oubliés

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s