La Parade des enfants perdus

Pam Jenoff

1944, Allemagne nazie. Noa est une hollandaise, engrossée par un allemand, elle a accouché, mais son enfant lui ait enlevé. Sans ressource, elle sert comme femme de ménage dans une gare, jusqu’à ce qu’elle entende des bruits dans un wagon où elle trouve plein de bébés, abandonnés. Elle décide d’en sauver un et de s’enfuir. Elle est recueillit in extremis par un cirque qui accepte de la garder si elle devient voltigeuse, afin qu’elle et l’enfant survivent.

Bon, les romans durant la seconde guerre mondiale, on en voit beaucoup et l’univers du cirque n’est en plus pas quelque chose que j’affectionne particulièrement, pourtant c’est un très joli roman que nous propose cet auteur. Dans le roman, on suit deux femmes, Noa, qui vient de perdre son enfant et qui a décidé de sauver le bébé juif et Astrid, anciennement Ingrid, juive, qui a été mariée quelques années à un officier nazi qui l’a ensuite répudiée et qui est revenu au cirque. Ces deux femmes ont des histoires et des sentiments bien distincts, avec leurs expériences différentes et leur différence d’âge, elles ont parfois du mal à s’entendre et à se comprendre, c’est pourtant une belle amitié qui va naître. Les sujets abordés le sont de façon intéressante, montrant des points de l’Histoire qu’on a un peu moins l’habitude de lire et on sent que l’auteure c’est vraiment documenté avant d’écrire.

Petit bémol au roman, on a parfois l’impression qu’il n’y a qu’une dizaine de personnes dans le cirque, les 2 héroïnes et deux-trois personnages secondaires, mais par moment, l’auteure nous donne l’impression que c’est un cirque immense d’au moins 50 personnes. Même si faire apparaître d’autres personnages aurait peut-être pu perdre le lecteur ou diluer l’histoire, il aurait fallu trouver un juste milieu, peut-être en décrivant quelques repas ou représentations de façon plus détaillée afin de montrer la taille du cirque qu’on a du coup, un peu de mal à se représenter.

Mais l’histoire se lit toute seule, on se sent concerné par les problèmes de ces deux femmes, et c’est un très joli roman à découvrir !

Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s