Les Rois Maudits -partie 1

Les Rois maudits

Maurice Druon

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

Grâce aux séries télé (que je n’ai pas vu), j’ai entendu parlé depuis des années de cette grande saga. Mais à la maison, il n’y avait que certains tomes, évidemment pas le premier.

Finalement je m’y suis mise et avec grand plaisir ! Pour commencer, je suis une grande fan de la période médiévale, donc c’est avec plaisir que j’ai révisé mes cours d’histoire ! Et peut-être que j’arrêterais enfin de faire des amalgames entre Louis VII et Louis IX (Saint Louis) et entre Philippe le Bel et Philippe le Bon.

T1 : Le roi de fer

Cette saga se situe donc au XIVeme siècle, quelques années avant la Guerre de Cent Ans. L’auteur retourne donc sur les traces des complots et incidents qui ont déclenché cette guerre entre la France et l’Angleterre.

Le roi Philippe le Bel règne d’une main de fer sur la France. Il a détruit l’ordre des Templiers dont les derniers meurent sur les bûchers ou se cachent. Sa fille aînée, Isabelle a épousé le roi d’Angleterre. Les frères d’Isabelle, Louis et Charles, ont épousé Blanche et Marguerite de Bourgogne, spoliant ainsi Robert d’Artois qui jurent leur perte.

Entre manipulations, complots, malédictions et adultère, la fresque nous emmène de France en Angleterre pour découvrir la vie de tous ces personnages historiques.

L’écriture est fluide et nous entraîne avec passion dans les remous de l’Histoire. Ce premier tome se dévore et ne donne qu’une envie, lire la suite ! Même si on sait pertinemment ce qui arrivera aux personnages, l’écriture et la manière dont est gérée l’intrigue (respectant parfaitement le côté historique), nous entraîne toujours plus loin !

Les amateurs de romans historiques bien romancés ainsi que d’histoires d’intrigues au palais deviendront sûrement rapidement aussi accro que moi à cette saga !

Tome 2 : La Reine Étranglée

Après avoir lu le premier tome, j’ai directement enchaîné sur celui-ci.

On retrouve les personnages après la mort de Philippe le Bel (l’avantage, c’est que je ne spoile pas trop fort, on sait bien qu’à l’heure actuelle ils sont tous morts). Son fils, Louis le Hutin a pris le pouvoir, mais il n’a pas la carrure d’un roi et commet erreurs sur erreurs. Non seulement il s’en prend à Marigny pour renflouer le trésor royal, mais il tente de faire élire un pape sous ses ordres qui pourra rompre son mariage avec sa reine infidèle.

J’ai trouvé ce tome un peu moins passionnant que le précédent, en réalité l’histoire n’avance pas beaucoup et il n’est pas très long.

Néanmoins, je reste toujours bien accro à cette saga et je lirais le suivant dès que possible.

Tome 3 : Les Poisons de la couronne

Dans ce troisième tome, Le Hutin a remplacé son père sur le trône et fait tué son épouse pour avoir le champ libre. Guccio doit donc ramener Clémence de Hongrie à la cour pour devenir reine de France. Mais ils sont séparés lorsque Guccio est blessé et on suit ensuite leurs destins séparément.

Guccio retrouve Marie de Cressay, l’épouse enfin, mais en secret. Lorsque les frères de la jeune femme l’apprennent, Guccio est obligé de fuir.

Clémence quant à elle épouse le roi et avec elle seul le Hutin se montre courtois. Il tente de mieux gouverner, mais continue peu à peu à détruire tout ce que son père avait construit avant lui.

De plus, d’Artois et Mahaut s’entre-déchirent leurs terres, mettant en péril dans leur conflit la sécurité de la France toute entière.

Dans ce troisième tome on s’attache surtout aux relations compliquées des couples, entre Guccio et Marie (ou plutôt entre Guccio et la famille de Marie), et entre Clémence et le roi de France. La sensibilité des deux femmes est mise en exergue dans cet imbroglio politique qui les dépasse.

Avec ce tome on épuise un second roi de France et on commence à sentir les prémices de la guerre de cent ans. Ceux qui cherchent à prendre le pouvoir ou la régence commence déjà à penser aux méthodes qu’ils pourraient trouver pour éloigner les femmes du pouvoir.

Même si à chaque fois je pense en avoir encore un peu à lire et que je suis surprise par les annexes, ça ne me donne qu’une envie, lire la suite et redécouvrir l’Histoire de France.

3173_147579

Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Les Rois Maudits -partie 1

  1. Oula je n’aime pas trop l’histoire, encore moins le Moyen Âge… je doute que ce soit pour moi ^^

    J’aime

    • dans ce cas peut-être pas !
      pourquoi tu n’aimes pas le Moyen-Âge ? ce n’est pas une question piège, juste que je suis curieuse ^^ (si c’est vraiment l’Histoire de France à ce moment, les coutumes, la littérature de cette époque, les traditions, les costumes, etc ^^)

      Aimé par 1 personne

      • Je ne sais pas, c’est juste une période qui ne m’attire pas du tout. J’imagine des gens sales, plein de batailles, un langage que je déteste… De toute façon, je n’aime l’histoire (et la littérature !!) qu’à partir du 17ème siècle ^^ Du coup, pour les intrigues, si ça se passe au Moyen Âge, je sais d’avance que ça ne va pas me plaire !!

        J’aime

      • Alors c’est vrai que les batailles et les guerres, il y en a eu, entre la Guerre de Cent Ans et les croisades.
        La langue et la littérature, c’est évidemment archaïque. Après difficile de cracher totalement sur la littérature, par exemple les romans de la table ronde puisque Chrétien de Troyes a créer le genre romanesque 😉
        En revanche, c’est une erreur très fréquente de croire que les gens étaient sales ^^ les villes oui, les gens non, car au Moyen-âge, ils utilisaient encore les thermes romains et se baignaient plusieurs fois par semaines ! au contraire, c’est avec la Renaissance que les gens ont arrêté de se laver, d’où l’invention du parfum, non pour sentir bon, mais pour cacher la puanteur des corps et des excréments qui n’avaient pas de lieux d’aisance (à Versailles, c’était connu que tout le monde se soulageait entre deux portes ! ^^)
        Après je comprends que cette période ne plaise pas à tout le monde, mais j’aime bien en savoir les raisons ^^

        Aimé par 1 personne

      • Merci de m’avoir reprise 🙂 à l’inverse, je comprends que tu puisses être passionnée par cette période. Et j’admets que je n’ai pas de raison objective de ne pas l’aimer. Je vais quand même y réfléchir plus en détails, si d’autres arguments me viennent, je t’en ferai part 🙂

        J’aime

      • ça marche ! merci quant à toi de ton ouverture d’esprit !

        Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai lu que le premier tome mais je l’avais trouvé très intéressant ! En plus, ça m’avait aidé en histoire du droit. Quoi de mieux ? Lol

    J’aime

  3. cleoballatore dit :

    Georges RR Martins cite régulièrement cette saga comme inspiration de GoT. J’ai vu les feuilletons à la TV il y a longtemps et il y a un petit air.

    J’aime

  4. eneleh59 dit :

    Ah contente de lire ton avis qui conforte mon avis de lire cette saga ! J’adore les sagas historiques !!!

    J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s