L’Oragé

livre_galerie_2325

Douna Loup

J’ai été séduite par la couverture du roman et par le titre. Orage ? Orangé ? Enragé ? Un seul mot et déjà tant de questions !

Rabe est orphelin, descendant d’une famille princière déchue. Le français, il a été obligé de l’apprendre, mais plus âgé, après de nombreux petits boulots, il redécouvre la langue française et surtout la poésie, les mots qui chantent. Il rencontre également Esther/Anja-Z, poétesse de dix ans son aînée.

Passionnés tous les deux par les mots, ils se côtoient, vivent presqu’ensemble ainsi qu’avec leurs relations, amours, poëtes ou non.

L’auteur a su ressuciter toute l’ambiance de Madagascar, de la langue malgache et de la poésie. Elle joue avec les mots, les phrases, les consonnances et les allitérations afin de faire chanter son roman.

Parfois un peu dur à suivre à cause du style particulier, ce roman est néanmoins une jolie prouesse littéraire !

livre 13

Publicités
Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, Rentrée Littéraire 2015, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’Oragé

  1. clairebelgato dit :

    je le note ! Dans le genre « titre singulier » il y a aussi l’Admiroir d’Anne Duperey !

    J'aime

  2. C’est vrai que le titre suscite la curiosité 🙂

    J'aime

  3. Bernieshoot dit :

    j’ai eu l’occasion d’avoir des élèves malgaches, ce livre doit permettre de retrouver la vie dont ils me parlaient

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s