Les Loups de Sherwood

1540-1

Nicolas Digard

Vous aimez la légende de Robin des Bois ? Voilà le livre qu’il vous faut ! Mais attention, la légende est revisitée et dans ce roman pour adulte, vous allez découvrir un Robin plus sombre que vous ne l’avez jamais imaginé !

Robin est soldat pour le roi d’Angleterre, en France. Alors qu’il surprend un complot destiné à faire tomber le roi, il est trahi par Jean sans Terre, le frère du roi. S’il survit, entre autre grâce à Will dit l’Écarlate, il perd son meilleur ami qu’il n’a pas pu sauver.

De retour en Angleterre, il se venge de celui qui a volé ses terres et décide de vivre dans la forêt, où il recrute la bande de Petit Jean. Il décide alors de se venger des traîtres, à commencer par le futur Sherif de Nottingham qui faisait parti de complot. Pour cela, il attaque le château et viole Marianne, la promise du Sherif.

Chassée par sa belle-mère qui l’a toujours détesté, Marianne essaye de trouver refuge dans un couvent, mais elle est vendue comme prostituée. Elle s’enfuit et après quelques jours ne voit qu’une seule solution, forcer Robin à l’épouser pour régulariser sa situation, ne devoir soumission plus qu’à un seul homme et pouvoir vivre relativement au chaud et bien nourrie. Une décision difficile à prendre, d’autant plus que la vie dans la forêt est dure et Robin pas prêt de s’attendrir !

Comme vous le voyez, c’est ici une version de Robin des bois (enfin Robin Hood, donc Robin à la capuche) très sombre. On est loin des joyeux compagnons et de l’amour avec belle Marianne. Robin est décrit comme un être calculateur, incapable de se remettre en question, préférant l’agression, le meurtre et n’importe quel moyen pour asservir son pouvoir sur les autres.

Marianne au contraire fait tout ce qu’elle peut pour survivre, prête à tous les sacrifices, et malgré sa fragilité, c’est l’un des personnages fort du roman !

J’ai été ravie de trouver Alan-a-Dale, personnage qu’on ne voit pas souvent (même si sa légende prend cher elle aussi), et que pour une fois Will l’Écarlate ne soit pas le traitre qu’il est d’ordinaire. En revanche Petit Jean n’est qu’un lieutenant dont Robin se méfie et dont le seul but serait d’épouser Marianne. Quant à Frère Tuck, c’est peut-être l’un des personnages plus nuancés, qui apporte un peu de réconfort dans cette bande de voleurs, pilleurs, etc.

J’ai beaucoup aimé retrouver les grands épisodes de la légende, comme le combat au baton avec Petit Jean, le tournoi d’archers, etc… même si les causes et les conséquences sont souvent différentes !

On est donc bien loin du Robin des Bois d’avec Erol Flynn ! Mais ce roman se lit vraiment bien, on a toujours envie de savoir la suite (notamment de voir si Robin va enfin changer, on reste d’éternels optimistes accrochés à leur légende), et Marianne est très attachante, forte malgré sa faiblesse de femme et ses idéaux de jeune fille.

Une lecture que j’ai donc beaucoup aimé même si on a « un peu » égratigné mon idole, et que je vous recommande donc. Même si certaines scènes sont violentes, elles ne sont pas (ou très très peu) décrites dans le roman, donc pas de soucis de ce côté-là, c’est tout public !

Vous êtes tentés par ce « dark Robin » ?

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Les Loups de Sherwood

  1. clairebelgato dit :

    Intéressant cette nouvelle version ! Ça m’intrigue pour le coup !

    J'aime

  2. Sev dit :

    ouiiii! trop tentee!!

    J'aime

  3. Pas trop tentée, pas vraiment mon univers. 🙂

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s