Agatha Raisin enquête : La quiche fatale

Agatha-Raisin-enquete-la-quiche-fatale

MC Beaton

Agatha Raisin a la cinquantaine, mais décide de partir à la retraite, de vendre son entreprise de quitter Londres et de s’installer dans un charmant cottage des Cotswolds dont elle rêve depuis son enfance. Mais accueillie peu chaleureusement, elle décide de participer (et de gagner) à un concours de quiche. Sa seule capacité culinaire étant de faire réchauffer des plats tous prêts au micro-onde, elle l’achète chez son traiteur préféré, à Londres. Mais malgré cela, elle ne gagne pas. Dépitée, elle laisse sa quiche, récupérée par le juge et sa femme. L’homme décide d’en manger le soir et est retrouvé mort le lendemain matin !

Agatha est mise rapidement hors de cause par la police, mais le village lui en veut. Elle, la tricheuse, le vivrait mieux si ce n’était pas un banal accident, mais un meurtre. Elle décide alors de chercher des preuves et de fouiner partout. Mais meurtre ou simple accident ?

Ce premier tome des aventures d’Agatha Raisin est sympathique, mais sans beaucoup plus. Un petit roman détente pour l’été, en somme. Le personnage principal n’est pas hyper attachant, même si parfois assez drôle. Son ami, Roy, qui vit à Londres à tendance à taper un peu sur les nerfs et devient un personnage de moins en moins sympathique au fur et à mesure (sans doute pour montrer le détachement d’Agatha à Londres et la vie trépidante et laborieuse qui s’y vit). Mais j’ai même cru qu’il était gai pendant une bonne partie du roman (s’il ne l’est pas, c’est un peu étrange comme manière de le décrire; s’il l’est en vérité, j’espère qu’il y aura des précisions sur le personnage dans le tome suivant…). Les dames du village mériteraient un peu plus d’attention aussi, on a parfois tendance à les mélanger lorsqu’au début on a pas forcément retenu les noms.

La fin du roman avec l’arrivée d’un nouveau personnage prépare totalement le 2ème tome.

Quant à l’intrigue, elle est amusante, mais parfois un peu redondante entre le « c’est un crime » « c’est accident » « non, un crime » « non, un accident »…

En bref, un petit roman qui se laisse rire, j’ai trouvé les personnages abordés de façon encore assez superficielle, même si on suppose qu’ils deviendront de plus en plus importants au fil des tomes. Il y a un petit côté Desperate Housewives avec toutes ces épouses parfaites qui ont des secrets et des événements qui se produisent à la venue des nouveaux voisins.

Est-ce que vous êtes tentés pour l’été ?

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Policier/Thriller, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Agatha Raisin enquête : La quiche fatale

  1. clairebelgato dit :

    Ça m’a l’air d’être une lecture sympathique !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s