A ce point de folie

Franzobel

Sortie le 22 août 2018

En 1816, la frégate La Méduse quitte la France, direction le Sénégal. L’objectif du capitaine : arriver le plus vite possible à destination, même s’il n’a personnellement jamais dirigé de flotte et ne sait ni lire une carte maritime ni utiliser un sextant. A bord du navire, Victor qui a fui sa petite vie bien rangée pour partir à l’aventure, Osée Thomas un marin avide de savoir, la famille Picard qui déménage tous ensemble ; les sœurs Lafitte qui veulent ouvrir un comptoir…

Mais même si on connaît dès le début l’issue de ce voyage, la traversée commence dès le début dans les pires auspices possibles !

Je trouvais intéressant de s’intéresser à cet événement dont on ne connaît finalement quele tableau qui a, de plus, été édulcoré. Le regardant, on plaint les marins sans forcément penser à la véritable situation. Ce roman permet de retracer de façon à la fois précis et romancée le destin des passagers de la Méduse. On commence avec les premiers jours de navigation qui permettent de faire connaissance avec les personnages, mais également de débuter l’horreur avec des descriptions assez crues, qui laissent présager du reste. En effet, dès les premiers chapitres, Victor déchante, le cuisinier et son second étant bien décidés à le torturer le plus possible, voir lui faire la peau. Ensuite, on suivra le destin des canots de secours et évidemment du radeau où plus de 100 personnes se sont entassées dans un premier temps serrés les uns contre les autres, de l’eau jusqu’à la taille, en plein soleil, sans rien avoir à boire ni à manger ou presque.

Même si on commence rapidement avec des passages assez durs, il faut un certain temps pour se familiariser avec tous les personnages ce qui ralentit un peu le récit. On a envie d’entrer dans le vif du sujet, le naufrage et celui-ci se fait attendre. De même à la fin, avec tous les différents canots, je m’y suis un peu perdue et je ne suis plus bien sûre de la survie de tel ou tel personnage. Il aurait d’ailleurs été intéressant d’avoir un aperçu un peu plus large de ce qui arrive par la suite à ceux qui ont pu survivre.

Malgré ces petits défauts et la dureté du texte, c’est un roman historique intéressant qui révèle un des événements connus le plus inconnu de l’Histoire.

Âmes sensibles s’abstenir, amateurs d’Histoire, de navires et de naufrages tragiques, vous pouvez y aller !

Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, Nouveautés, Rentrée Littéraire 2018, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour A ce point de folie

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s