Loup et les hommes

Emmanuelle Pirotte

Durant l’hiver 1663, Armand, le marquis de Canhilac voit lors d’une soirée une jeune Amérindienne a la beauté singulière. A son coup, un saphir qu’il reconnaît aussitôt, c’est la bague que portait son frère, Loup, qu’il croyait mort depuis une vingtaine d’années ! Malgré ses problèmes de santé, la culpabilité est la plus forte, il décide de traverser les océans à la poursuite de ce frère qu’il a trahi. En compagnie de son valet Valère et de la jeune Antoinette rencontrée sur le bateau, le marquis replonge dans les souvenirs de son enfance, le ramenant auprès de ce frère adopté, plus beau, plus aimé, plus courageux que lui, mais aussi également orgueilleux et insupportable à ses yeux.

Il y a 2 ans, j’avais lu De Profundis de cette même auteur, et j’avais été assez déçue. Même si le sujet me tentait j’étais donc moyennement motivée pour lire ce roman, mais j’ai été convaincue par une amie, je me suis donc lancée et je ne l’ai pas regretté !

Dans ce roman, on voyage ! On prend le bateau par gros temps, pour arriver dans les Amériques. Là on découvre une nature foisonnante et des personnages haut en couleur. Le point de départ de ce roman, c’est la relation entre Loup et Armand, lorsqu’ils étaient enfants. Loup, l’enfant adopté qui a pris toute la place dans le cœur de ses parents adoptifs et Armand, l’enfant naturel mais jamais aimé. Loup, beau, grand, séducteur, même si parfois orgueilleux et violent ; face à lui Armand, toujours un peu malade, sans vraiment de caractère. Et qui pourtant trahira son frère. La culpabilité le ronge donc depuis 20 ans, jusqu’à le pousser dans ce voyage qui le conduira plus loin qu’il ne le pense !

Une fois nos personnages arrivés en Amérique, on a aussi le point de vue d’autres personnages, dont l’un Vieille Épée, un blanc qui vit parmi les Indiens.

Les personnages sont attachants, ils évoluent dans le roman, on a pas forcément le même avis sur eux selon les points de vue. La jalousie fraternelle est au centre du roman, c’est la relation de Loup et Armand qui entraînent tous les autres personnages dans cette grande aventure.

Le côté historique du roman tient vraiment la route, on est immergé dans un univers réaliste et tout en couleur !

En bref, j’ai adoré ce roman, les 600 pages sont passées toutes seules et je vous le conseille vivement !

Publicités
Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s