Nos éclats de miroir

Florence Hinckel

Dans ce roman très court, on découvre la jeune Cléo qui a bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours, l’âge auquel Anne Franck a écrit sa dernière entrée dans son journal avant sa rafle. Cléo décide alors d’écrire à Anne en reprenant le pseudo de Kitty, se demandant si elle pourra encore écrire après la date fatidique. D’autre part, elle nous raconte sa vie compliquée d’adolescente, avec une meilleure amie tyrannique, une grande sœur dont elle ne se sent plus aussi proche et une mère qui a dû mal à gérer son deuil.

Ce roman part d’une bonne idée, d’écrire à Anne Franck, ce qu’a également fait l’auteure lorsqu’elle était jeune. Mais dans un texte aussi court, il y a un peu trop d’informations, ce qui empêche que chacune soit traitée avec la profondeur qu’elle pourrait avoir. Du coup, même si le rapport à Anne Franck est vraiment bien fait, je ne sais pas si c’est un roman qui restera gravé dans ma mémoire. On passe néanmoins un bon moment et les adolescentes pourront sûrement y trouver leur compte !

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nos éclats de miroir

  1. entrelespages dit :

    Un bon moment et le principe est sympa, voilà 🙂
    Quelques phrases sont un peu tirées par les cheveux mais j’ai apprécié ma lecture.

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s