Feel Good

Thomas Gunzig

Difficile de parler de ce roman sans spoiler. D’un autre côté, on me l’a présenté en spoilant certains passages qui arrivent assez tard, mais c’est ça qui a suscité mon attention et m’a donné envie de le lire !

Donc synopsis avec SPOILERS à vos risques et périls :

Alice a grandi dans une famille qui était « tout juste » financièrement. Après le BAC, elle devient employée dans une boutique qui vend des chaussures, boulot qu’elle garde plus d’une vingtaine d’années. Entre temps, elle a un enfant, Achille, qu’elle élève seule. Mais lorsque la boutique de chaussures ferme, elle se retrouve sans emploi, sans diplôme et avec une unique expérience. Après avoir postulé partout et sa situation financière se dégradant dramatiquement, elle a une idée folle : enlever un bébé devant une crèche de riches et demander en rançon seulement 50 000€ le prix de leur voiture, pour que les parents acceptent sans appeler les flics. Seulement, demande de rançon faite, la personne lui répond qu’il n’a pas d’enfant…

En parallèle, on va découvrir la vie de Tom, un écrivain qui n’a jamais connu de grand succès et qui vivote. Lorsqu’il reçoit la demande de rançon, il s’interroge sur ce qui peut pousser quelqu’un à de telles extrémités et demande à la rencontrer pour en faire le sujet d’un roman !

J’ai beaucoup aimé ce roman pour plusieurs raisons. On rentre facilement dans l’histoire, on s’attache rapidement aux personnages et l’intrigue est bien menée. Une grande partie de celle-ci tourne autour de la conception littéraire, on voit comment Tom écrit ses romans, comment il décrit tout ce qui fait sa vie pour essayer d’améliorer son style (avec une scène d’amour qui vaut le détour) ; mais aussi la réalité du marché du livre, avec tout ce qui est décrypté concernant les romans feel good, titre de ce roman. Parce que même si ce roman est facile à lire et que les personnages suivent un peu le chemin des héros de romans feel good, ce n’est pas à proprement parlé un feel good ou un de ses romans qui se veut être un guide de développement personnel romancé, loin de là. L’humour est présent, mais souvent acide et la société est bien souvent critiquée !

J’ai donc passé un très bon moment avec ce roman, dans la rentrée littéraire, ça fait du bien de lire quelque chose de plus frais, décalé, et qui ne soit pas encore une fois de l’auto-fiction, ; auto-centrée !

21ème livre de la rentrée littéraire

Cet article, publié dans Histoires de vie, Lecture, Nouveautés, Rentrée Littéraire 2019, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Feel Good

  1. Il a l’air vraiment sympa 🙂 Le résumé donne envie de connaître de le reste de l’histoire !

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s