La Passe-miroir tome 1 : Les Fiancés de l’hiver

Christelle Dabos

Ophélie vit paisiblement sur Anima, une arche où chacun a un don avec les objets. Elle-même est une liseuse, elle est capable de connaître le passé d’un objet en le touchant. Elle a également la capacité de se déplacer à travers les miroirs. Maladroite, indépendante, elle accepte à contrecœur d’être fiancée à Thorn, un homme venu d’une autre arche. Mais l’homme qui se présente, outre le fait d’être immense et aussi glacial que les contrées d’où il vient, n’est pas bavard et ne lui facilite pas la tâche avant de la faire venir au milieu d’un beau nid de vipères !

La Passe-miroir, c’est un livre conseillé à tout bout de champ, qu’on voit partout, qui a eu des prix, qui a plus de 1000 critiques sur Babelio, qu’on compare à Harry Potter et dont on peut trouver une quantité astronomique de fanart sur internet. Alors pourquoi en faire une chronique, me direz-vous ? Tout simplement pour les gens comme moi, qui n’avaient jamais eu le temps de s’y plonger. J’étais à peu près sûre que ça me plairait, pourtant, je ne trouvais jamais de moments pour m’y mettre. Le 4ème tome sortant bientôt, je me suis dit qu’il fallait vraiment que j’essaye !

Et comme prévu, sans aucune originalité, je suis tombée sous le charme de ce roman. L’ambiance est bien travaillée (de ce côté-là elle peut faire penser à Harry Potter, pour le soin apporté aux petits détails attachants et récurrents comme l’écharpe ou les lunettes d’Ophélie) et très immersive. Même si le récit est assez lent, ce n’est pas un soucis pour moi, je ne me suis vraiment pas ennuyée. A l’heure où j’écris, j’ai déjà quasiment terminé le 2ème tome dans la foulée, sans être lassée le moins du monde.

Quant aux personnages, je les ai vraiment beaucoup aimé. Ophélie a une vraie personnalité, des réactions logiques, elle ne tombe pas sous le charme de Thorn comme dans la plupart des romans où il y a des fiançailles arrangées. Thorn est assez mystérieux et ne se dévoile vraiment que peu à peu. On m’avait dit que c’était le personnage qu’on adore détester, je ne suis pas d’accord, même si côtoyer ce genre d’énergumène peut être frustrant, je l’ai trouvé vraiment cohérent, et pas agaçant pour en faire juste un personnage agaçant. J’ai également beaucoup aimé la façon dont les personnages secondaires venaient dans le récit. Ils ont chacun une identité bien définie qui permet de ne pas les confondre et assez de profondeur pour qu’on s’attache à eux.

Bref, tout ça pour dire, que comme tout le monde, que comme je le supposais, j’ai adoré ce roman !

Cet article, publié dans Fantasy/SF, Lecture, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La Passe-miroir tome 1 : Les Fiancés de l’hiver

  1. Merci ! Merci ! J’ai eu il y a un moment le tome 3…. et je viens de commander le tome 1, pour pouvoir commencer « normalement » cette saga. Ou trilogie. Avec ton avis bien positif, je vais oser lire ce… truc !

    J'aime

  2. J’ai adoré aussi, l’univers est super original et addictif. Je suis justement en train de rédiger ma chronique ^^ (je suis un peu à la bourre, vu que j’ai déjà presque fini le 2e tome 🤫 🤫).

    J'aime

  3. On ne lis pas beaucoup d’avis négatifs sur cette saga et je comprends pourquoi, je l’adore ! Que ce soit les personnages, l’univers, l’intrigue, je suis fan de tout dans La Passe-miroir, même cette certaine lenteur dans le rythme ne m’a jamais dérangé 😄

    J'aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s