Mortelle Adèle au pays des contes défaits

Mr Le Tan et Diane LeFeyer

Adèle tombe dans un pays des contes fabuleux. Mais les princesses, si elles veulent être l’héroïne de leur propre conte de fées, doivent participer à un grand concours (alors que les princes, ils sont sûrs d’être prince à tout les coups, cette injustice !). Donc Adèle est déjà pas très contente de devoir porter une robe, de devoir faire de bonnes actions (d’autant plus que la compétition ne fait pas de cadeaux, les princesses sont aussi des pestes) et pas d’accord du tout avec le fait que les princes n’aient rien besoin de faire ! Révolution !!!

Mortelle Adèle dans les contes de fées, ça fait vraiment penser à du I hate Fairytail, en plus soft, beaucoup moins trash, plus adapté aux enfants et avec également une petite portée féministe pas déplaisante. Mais à part quelques références et quelques blagues, j’ai trouvé l’humour et l’histoire bien moins bonne que dans les Adèles classiques avec les histoires sur une page avec une chute qui pique souvent. Là on tombe un peu dans les clichés et l’histoire longue casse le côté acide des blagues courtes.

Ça reste un album sympathique qui plaira aux plus jeunes, mais ce n’est clairement pas le meilleur !

Cet article, publié dans Bandes Dessinées, Lecture, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s