Miroir de nos peines

Pierre Lemaître

Paris, 1940. Y’aura-t-il guerre, y’aura-t-il pas guerre ? Alors que la question commence à tourmenter la ville, le pays, le monde entier, Louise vient de vivre une expérience traumatisante qui va l’obliger à remettre en question son passé et à déterrer de vieux secrets de famille. Gabriel est quant à lui sur la ligne Maginot, en compagnie de Raoul Landrade un petit filou qui s’en sort toujours, souvent de façon peu honorable. Et Désiré joue les caméléons changeant de travail au gré de ses envies, s’inventant avocat, médecin, et des tonnes de diplômes et compétences qu’il est bien loin d’avoir !

Contrairement au tome précédent (si l’on peut dire, puisque nul besoin d’avoir lu Couleurs de l’incendie pour comprendre celui-ci, ni même Au revoir là-haut, même s’il y a quelques références), si l’histoire avec Louise commence rapidement et très fort, j’ai été moins happée par l’histoire des autres personnages. Faute peut-être aussi à la fatigue, mais si ma lecture a été moins fluide que la dernière fois, ça s’est rapidement arrangé et j’ai plongé tête baissée dans ce roman avec un grand R.

L’écriture du Pierre Lemaître nous fait vivre avec ses personnages et nous plonge vraiment dans une époque, loin d’être la plus représentée dans la littérature concernant la 2nde guerre mondiale.

Les personnages sont attachants, même Raoul que j’avais quand même bien envie de « tarter » une bonne partie du roman, j’ai beaucoup aimé le fantasque Désirée, sans oublier tous les personnages secondaires, importants à leur manière.

Donc si vous hésitez encore devant ce bon pavé, n’hésitez plus !

Cet article, publié dans Histoire/Romans Historiques, Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Miroir de nos peines

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s