Abracadabra

Je vous ai parlé il y a quelques temps d’Ams tram gram… je m’intéresse maintenant à abracadabra, plus de temps pour l’écrire que pour le dire ! En effet, depuis tout petit, on a l’habitude de le répéter en agitant une baguette magique invisible, et vas-y donc que je transforme en crapaud, que je fais disparaître les gens que je n’aime pas et que j’invoque le gâteau au chocolat que j’aurais aimé avoir pour le dessert !

 220px-Abrakadabra,_Nordisk_familjebok

Mais que signifie cette suite de lettres ?

D’origine orientale ou moyen-orientales, le mot vient sûrement de l’araméen « évra kedebra » qui pourrait signifier : « je créerais d’après mes paroles » ou « adhadda kedhabhra » signifiant le contraire « que la chose soit détruite ».

C’est donc une incantation puissante (ne vous rappelle-t-elle pas quelque chose ?… j’y reviendrais) qui servait d’amulette, une fois écrite en triangle comme ci-dessous :

Plus tard, cette formule a été détournée vers l’usage que nous lui connaissons, mais finalement, elle garde une bribe de son esprit de départ : grâce à sa puissance on peut tout réaliser : créer ou détruire.

Je suis sûre que lorsque vous avez lu « adhada kedhabhra » vous avez lu ou reconnu « avada kedavra » tiré d’Harry Potter ? Eh bien JK Rowling a certainement choisi la seconde étymologie (que la chose soit détruite » d’abracadabra qui peut se décomposée de la sorte « abreg ad habra » « envoie ta foudre jusqu’à la mort » et donc très bien imagée par le jet de lumière verte. En effet, la création, n’a ici nulle place, même si (si on chipote et qu’on veut aller chercher la petite bête) on retrouve cette autre face de la mort lorsque les deux baguettes se connectent, et que la baguette de Voldemort redonne une existence éphémère aux morts qu’elle a donné (dans le cimetière, tome 4, la Coupe de Feu).

 _42431680_bellatrix_imagenet_gall

Bref, que ce soit le sort qu’on formule pour s’amuser ou celui d’Harry Potter qui représente désormais dans nos esprit la mort, sans doute plus proche de son origine, cette formule magique a retrouvée ses lettres de noblesse.

Si jamais vous avez d’autres formules magiques, phrases mystérieuses sur lesquelles vous vous posez des questions, j’aime bien faire de petites recherches, alors faites-moi découvrir quelques énigmes et nous trouverons les explications !

Cet article, publié dans Divers témoignages, Un peu de tout, un peu sur moi, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Abracadabra

  1. Ping : Sommaire | Girl kissed by fire

  2. Ping : Articles phares | Girl kissed by fire

  3. TheMouse dit :

    A reblogué ceci sur TheMouse et les MouseCatchers…et a ajouté:
    Une super explication de « girlkissedbyfire »… Je verrai cette formule magique différemment maintenant!… Mais la version que je préfère est celle que m’a raconté une amie…
    Un jour un petit garçon qui lui demandait un verre d’eau avait oublié de le demander poliment…
    Mon amie lui a alors dit: « et le mot magique? »
    Ce à quoi ce petit garçon malicieux a répondu « abracadabra »
    C’est mignon non?

    J’ai un mot magique dont on ne connait pas la signification
    « Supercalifragilisticexpialidocious »
    Mais mon « magicien » préféré Disney… L’a certainement inventé… Ça lui donne encore plus un « air de magie », non?
    Xoxo
    TheMouse

    J’aime

    • pas mal comme explication aussi !
      je vais regardé pour Supercalifragilisticexpialidocious ^^

      J’aime

    • j’ai trouvé cette explication, en gros des mots collés ensembles pour donner une idée de formule magique :
      Supercalifragilisticexpialidocious est le titre d’une chanson figurant dans le film Mary Poppins sorti en 1964. Il a été traduit par Supercalifragilisticexpidélilicieux lors de reprises contenues sur les disques narrant l’histoire.
      La chanson raconte que ce mot a le pouvoir de sortir les gens d’une situation difficile et même de changer leur vie ; il se prononce quand on ne sait pas quoi dire.
      Cette chanson apparaît au moment où Mary Poppins répond aux questions des journalistes après avoir gagné une course de chevaux. Un journaliste affirme qu’il y a probablement peu de mots exprimant son émotion ; elle rétorque que si et prononce ce mot.
      Richard M. Sherman, coécrivain avec son frère, Robert, de la chanson, explique que : super- se réfère à « en haut » ; -cali- à « beauté », -fragilistic- à « délicat » ; -expiali- à « expier » (synonyme de réparer une faute en acceptant ou en subissant une peine imposée) et -docious à « éducables. »

      Ceci est un extrait de l’article Supercalifragilisticexpialidocious de l’encyclopédie libre Wikipedia. La liste des auteurs est disponible sur Wikipedia.
      http://www.cyclopaedia.fr/wiki/Supercalifragilisticexpialidocious

      J’aime

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s