Arena 13

61B81xwwo6L._SX325_BO1,204,203,200_

Joseph Delaney

J’ai beaucoup entendu parler de la saga de l’Epouvanteur, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de la lire pour l’instant.

Lorsqu’on m’a proposé de lire Arena 13 je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’ai été rapidement séduite.

On suit l’histoire de Leif, une jeune homme qui se rend dans la capitale pour apprendre à se battre dans les arènes. Il a en effet gagné un ticket de loto qui lui permet de demander l’apprentissage auprès d’un des grands maîtres du combat. Fort de son expérience au bâton, il est sûr de pouvoir affronter ce que la ville lui réserve.

Mais Tyron a déjà des apprentis et n’est tout d’abord pas convaincu par le jeune homme. Il finit par le prendre en apprentissage et Leif rejoint deux autres jeunes gens. il rencontre également la fille de Tyron, Kwin, une jeune fille au caractère bien trempé dont l’ambition est de combattre dans l’arène, interdite aux femmes.

Leif commence donc à apprendre à se battre avec les lacres (diminutif de simulacre, des espèces de poupées humaines qui se battent dans l’arène pour protéger les combattants humains). Les règles sont compliquées, le min combat avec un seul lacre alors que le maj a trois lacres pour se protéger. Ce qui ne désespère pas Leif, convaincu d’être bientôt le meilleur min qu’il soit.

Mais dans la cité, l’ombre d’Hob, un djinn maléfique, rôde et le danger n’est jamais loin.

L’univers est complexe et on en découvre petit à petit les rouages. Hob devient bientôt une figure très menaçante, les combats sont violents et les règles multiples. Même si certains passages sont un peu attendus (les trois apprentis dont l’un déteste les deux autres qui deviennent amis; la fille du maître qui n’en fait qu’à sa tête, etc), il y a une vraie originalité à ce texte que j’ai dévoré en deux jours. De plus, l’univers devient de plus en plus sombre au fil des pages et même s’il y a un petit côté Harry Potter (le héros orphelin, en gros une saison/année de cours, le méchant à la fin, rendez-vous à l’année prochaine), l’originalité est là et je ne le conseillerais d’ailleurs pas avant 15-16 ans.

j’ai maintenant envie de lire la suite, à défaut, je vais peut-être tenter les Epouvanteurs !

Publicités
Cet article, publié dans Fantasy/SF, Lecture, Nouveautés, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Arena 13

  1. Kimysmile dit :

    J’ai le premier tome de l’épouvanteur dans ma PAL, mais me suis pas encore résolue à tenter ^^

    J'aime

  2. LadyButterfly dit :

    J’adore la série des Epouvanteurs….alors celui-ci….
    (par contre, est-ce que Delaney nous planterait avec l’Epouvanteur et tout ce qui n’est pas résolu? ça fait déjà un bail que la série n’avance plus;..)

    J'aime

  3. Marinette dit :

    Ah oui, il faut que tu tentes la saga L’épouvanteur 😉
    En tout cas, ce premier tome d’Arena 13 m’a également beaucoup plu. Vivement la suite !

    J'aime

  4. Ping : Etat des lieux de ma PAL, fin novembre 2015 | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s