L’Anneau de Claddagh

51vimicnevl-_sx195_

Tome 1 : Seamrog

Béatrice Nicodème

(Pour info, je viens de chercher, Seamrog signifie le trèfle, symbole de l’Irlande !)

Dans le comté de Galway, en 1846, Keira est femme de chambre. Née de père inconnue, sa mère travaille comme cuisinière. Un jour que Keira est amenée à jouer du violon (le seul bien qu’il lui reste de sa grand-mère avec un anneau de Claddagh), elle rencontre Arthur, le fils des propriétaires terriens voisins. Évidemment, rien ne les rapproche et pourtant une affection naît alors que cette relation n’a aucun espoir. Le jeune homme parle de s’enfuir vers l’Amérique, Keira ne peut s’empêcher d’en rêver. Mais la réalité est bien différente et l’hiver s’annonce comme l’un des plus terribles, la récolte de pommes de terre dont vivent les paysans ayant été une fois de plus détruite par le mildiou…

Ce roman a, de part le statut de l’héroïne, un petit côté Dontown Abbey, mais Irlandais (et quelques années plus tôt). On se laisse vite entraîner dans l’histoire. Car même s’il y a un peu de romance, elle est très légère (d’ailleurs les rencontres entre les deux « amoureux » sont presque toutes en ellipse), le roman s’intéresse vraiment sur la condition des gens de l’époque, les paysans qui meurent de faim, les actes désespérés qu’ils sont obligés de faire; la manière dont Keira et sa mère essayent de sauver une famille dont ils sont proches, les relations employés et maîtres de maison. Le contexte historique et les références à la culture irlandaise en font un roman très prenant, qui se lit très vite aussi, d’ailleurs.

Avec le 1er tome, il y a un petit collier en cadeau, représentant l’anneau de Claddagh (dommage que ce ne soit pas véritablement un anneau, mais je suppose que dans les cartons de livres ça aurait été trop épais et aurait abîmé les couvertures). Autre particularité, les couvertures de cette trilogie dessineront Keira en entier en posant les livres les uns sur les autres, dans ce premier tome on a donc ses pieds et le bas de sa robe.

Donc n’hésitez pas à embarquer pour ce roman, personnellement, j’espère bien lire la suite très rapidement d’autant plus que le dernier tome sort en octobre !

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Littérature Jeunesse/Young Adult, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’Anneau de Claddagh

  1. Emilie dit :

    Un petit côté Downton Abbey ET ça se passe en Irlande??? Ok, ma wishlist s’agrandit encore 😀

    J'aime

  2. LadyButterfly dit :

    Oui et c’est de Béatrice Nicodème donc: bonus
    – sinon, j’en ai un, claddagh, pas en anneau, mais en pendentif (signification: affection, amitié, , amour, pas seulement la bague de fiançailles irlandaise…)

    J'aime

  3. Ping : Challenge Pavé | Girl kissed by fire

Laissez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s